ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Viande transformée

AVC, crise cardiaque : manger deux saucisses par semaine suffit pour augmente le risque de décès

La surconsommation de viande transformée accroît fortement le risque de maladies cardiovasculaires, qui peuvent être mortelles.

  • Par Mathilde Debry
  • Lena_Zajchikova / Istock.
  • 04 Avr 2021
  • A A

    Manger seulement deux saucisses par semaine augmente le risque de maladie cardiovasculaire et de décès précoce, selon une nouvelle recherche internationale.


    Augmentation de 51% du risque de décès

    L'équipe, dirigée par des experts de l'Université McMaster et du Hamilton Health Sciences canadien, a analysé les régimes alimentaires et l’état de santé de 134 297 personnes, habitant dans 21 pays différents, intentionnellement sélectionnés sur cinq continents (Brésil, Argentine, Canada, Suède, Chine…).

    Bilan : ils ont constaté une augmentation de 46% du risque de maladies cardiovasculaires graves, comme par exemple les AVC (accidents vasculaires cérébraux), ainsi qu'une augmentation de 51% du risque de décès chez les personnes qui consommaient au moins 150 g de viande transformée par semaine, par rapport à celles qui ne mangeaient pas de viande transformée.


    Les viandes transformées, c'est quoi ?

    "Si l'on considère que 75 g correspondent à une seule saucisse, cela équivaut à deux saucisses par semaine, mais le risque s'applique à toute forme de viande transformée", avertissent les experts.  Les viandes transformées sont celles qui ont été conservées par fumage, salage ou ajout de conservateurs chimiques. Il s’agit par exemple du pâté, du salami ou encore du bacon.

    Première cause de mortalité dans le monde, les maladies cardiovasculaires (MCV) regroupent un certain nombre de troubles affectant le cœur et les vaisseaux sanguins comme :

    ·       l’hypertension artérielle (élévation de la tension);

    ·       les cardiopathies coronariennes (crise cardiaque ou infarctus);

    ·       les maladies cérébrovasculaires (accident vasculaire cérébral);

    ·       les artériopathies périphériques;

    ·       l’insuffisance cardiaque;

    ·       les cardiopathies rhumatismales;

    ·       les cardiopathies congénitales;

    ·       les cardiomyopathies.

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF