Médecine alternative

Rhinite allergique : l'acupuncture auriculaire réduit les symptômes

L’acupuncture auriculaire consiste à stimuler des points au niveau des oreilles grâce à des aiguilles. Cette technique de médecine alternative serait efficace pour réduire les symptômes de la rhinite allergique. 

  • Par Mégane Fleury
  • Horsche/istock
  • 14 Mai 2024
  • A A

    Des éternuements, le nez qui coule, les yeux qui grattent.. Les symptômes de la rhinite allergique sont gênants et souvent récurrents. Provoquée par les pollens et les graminées, cette réaction allergique revient avec les beaux jours. Des traitements permettent de diminuer les symptômes, mais ils peuvent avoir des effets secondaires. En Chine, des chercheurs se sont intéressés à des solutions alternatives. Dans la revue Heliyon, ils démontrent que l’acupuncture auriculaire est efficace pour soulager les symptômes de la rhinite allergique. 

    Acupuncture auriculaire : des effets sur plusieurs symptômes de la rhinite allergique 

    Les auteurs, des scientifiques de la China Academy of Chinese Medical Sciences, ont réalisé une méta-analyse : ils ont analysé et croisé les résultats de différentes études. Au total, leur travail porte sur quinze articles scientifiques, soit plus de 1.000 patients. Ils ont observé les effets comparés de cette technique de médecine traditionnelle chinoise avec des groupes témoins, sur différents symptômes. "L’effet de l'acupuncture de l'oreille sur les symptômes nasaux de la rhinite allergique était plus évident que celui du groupe témoin, et la différence était statistiquement significative", concluent-ils. Pour les éternuements, la congestion nasale et l’écoulement nasal, ils arrivent à la même conclusion. "L'acupuncture de l'oreille en tant que traitement d'appoint de la rhinite allergique peut avoir une meilleure efficacité clinique", estiment-ils. En revanche, les scientifiques rappellent qu’il existe certaines limitations à ces résultats. "Parmi les 15 études incluses, un certain nombre d'aspects méritent d'être mentionnés, soulignent les auteurs. Peu d'études ont été trouvées au cours de cette recherche qui examinaient l'utilisation de l’acupuncture auriculaire seule dans le traitement de la rhinite allergique. La littérature future devrait encore valider l’efficacité clinique de l’acupuncture auriculaire seule comme traitement de la rhinite allergique."

    Médecine alternative : quelles sont les précautions à prendre ? 

    En attendant de futures conformations de ces résultats, les autorités sanitaires françaises appellent à la prudence en ce qui concerne les médecines alternatives. Dans une fiche dédiée, le ministère de la Santé souligne que l’acupuncture ne doit être pratiquée que par des professionnels de santé. "Comme pour l’acupuncture, les professions médicales pouvant pratiquer l’auriculo-thérapie sont les médecins, les chirurgiens-dentistes pour les actes en lien avec la chirurgie dentaire et les sages-femmes pour les actes en lien avec l’obstétrique", indique la note. En plus des allergies, cette technique peut être proposée pour soulager des douleurs, lutter contre les addictions, les troubles du sommeil ou les symptômes anxio-dépressifs. "Si l’auriculothérapie est réalisée en respectant les précautions indispensables pour limiter le risque infectieux (aiguilles stériles à usage unique), les risques d’effets indésirables graves semblent limités", estime le ministère. Mais il rappelle que cette méthode doit être utilisée en "complément de la prise en charge médicale conventionnelle et non en substitution de celle-ci". 

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF