ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Carie : bien la prévenir permet d’éviter de souffrir

Publié le 18.07.2016
Mise à jour 18.07.2016
Mots-clés :
Carie : bien la prévenir permet d’éviter de souffrir
seoterra/iStock

La carie est une des principales causes du mal de dent. Elle est caractérisée par la destruction localisée de « l’émail » de la dent, puis de la « dentine », et se propage en profondeur. Des gestes simples permettent de prévenir la carie.

Carie : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
« L’émail » est un tissu très résistant qui recouvre la « couronne » de la dent.
La « dentine », moins résistante que l’émail, constitue le corps de la dent.

Qu’est-ce qu’une carie ?

La carie est une maladie des tissus de la dent, « l’émail » et la « dentine », au niveau de la « couronne » de la dent. La carie évolue de l’extérieur vers l'intérieur de la dent.
La dent est composée de trois parties principales :
- La couronne qui est la partie visible dans la bouche. Elle est recouverte « d’émail », un tissu très résistant. Sous l’émail, la « dentine » qui est moins résistante et constitue le corps de la dent.
- Les racines qui sont incluses dans l’os alvéolaire du maxillaire recouvert par la gencive. Le « collet » de la dent est la zone située entre la couronne et la racine, il est seulement protégé par la gencive car il n'est pas recouvert d'émail.
- La « pulpe dentaire » est le tissu au centre de la dent qui contient le nerf. Elle est située dans les « canaux dentaires ». Elle contient les vaisseaux sanguins et le nerf.
La carie forme une cavité dans la paroi de la dent (couronne ou collet) qui, si elle n’est pas soignée, entraîne la destruction progressive de la dent.
Lorsqu’elle est profonde, la cavité atteint la pulpe dentaire où se trouve le nerf.

Quelles sont les causes de la carie ?

Une alimentation riche en sucres et une mauvaise hygiène bucco-dentaire favorisent l'apparition de la carie.
Les débris alimentaires, la salive et les bactéries présentes dans la bouche forment un enduit appelé la « plaque dentaire » qui se dépose sur l’émail des dents. Les bactéries transforment les sucres de ces débris en acides qui attaquent l’émail de la dent et provoquent la carie.

Quels sont les signes de la carie ?

Ils dépendent des stades de la carie et de l’atteinte de la paroi de la dent.
• Au début, lorsque seul l’émail est atteint, une dent cariée n’est pas douloureuse, mais dès que la dentine est atteinte, la carie se manifeste souvent par une hypersensibilité douloureuse au froid au chaud, puis ces sensations physiques peuvent déclencher une douleur aiguë et passagère.
• Quand la carie a rongé toute la paroi et atteint le cœur de la dent, celle-ci peut conduire à une infection de la dent, un « abcès intra-dentaire », à l’origine de douleurs intenses, lancinantes et pulsatiles qui réveillent la nuit : c’est la « rage de dent », celle-ci témoignant d’une atteinte de la pulpe dentaire où se trouve le nerf.
En l’absence d’intervention efficace, un « abcès péri-dentaire » peut se former, provoquant des douleurs, de la fièvre et un gonflement d’une partie du visage ou de la bouche du côté de la dent abîmée.

Quelles sont les complications de la carie ?

Perte de la dent : Lorsque l’atteinte de la dent est trop importante pour être soignée, elle tombe ou doit être extraite. La seule solution est alors la pose d’un implant dentaire.
Abcès dentaire : Si une infection se développe dans la cavité pulpaire ou dans l’os alvéolaire à la base de la dent, une poche de pus peut se former. L’abcès peut s’accompagner de fièvre, souvent d’une vive douleur et d’un gonflement des ganglions près de la dent.
Infection à distance de la dent : Les bactéries peuvent contaminer le sang et aller infecter d’autres endroits du corps tels que le cœur, les articulations et les reins.

Carie : QUE FAIRE ?

Quand faut-il consulter un dentiste ?

En l’absence même de douleur, le dentiste doit être consulté au moins une fois par an pour surveiller l’apparition des caries. Le vrai problème est que les gens ne consultent pas leur chirurgien-dentiste quand ils n’ont pas mal. La prévention, c’est une consultation, même quand tout va bien, tous les ans.
Un mal de dent persistant doit faire consulter le dentiste pour établir un diagnostic. Si la douleur est le seul signe, la consultation peut intervenir dans les jours qui suivent le début. En cas de fièvre ou d’œdème anormal, le dentiste doit être consulté dans la journée.

Que peut-on faire en cas de mal de dent ?

En attendant de voir le dentiste, il est conseillé d’éviter les boissons et les aliments chauds et froids, sucrés et acides, sur la dent en cause.
Un médicament antidouleur (« antalgique ») comme le paracétamol ou anti-inflammatoire comme l’ibuprofène, pris à doses efficaces soulage la douleur.
Enfin le clou de girofle est un remède encore très utilisé contre la rage de dent. Son action est rapide mais c’est un irritant pour la gencive. Il peut aussi être utilisé sous forme d’huile essentielle sur un coton-tige.
Une solution anesthésique peut également être appliquée sur la dent.

Comment soigner une carie ?

Le traitement par le dentiste dépend du stade de la carie.
Si l'émail n'est pas perforé, il peut traiter la carie avec des agents fluorés sans faire de restauration, c’est-à-dire de nettoyage et de rebouchage de la cavité.
• Pour les micro-caries, il existe des traitements comme la micro-abrasion, qui permet de faire de la chirurgie mini-invasive, et des sableuses, des instruments ultrasoniques, qui permettent de faire des collages sur les parties abrasées.
• Une carie plus profonde nécessite une « restauration ». La cavité est nettoyée, les tissus altérés sont éliminés et un amalgame est posé pour l’obturer.
• Un abcès, une « pulpite » ou une carie très évoluée, nécessitent un traitement du canal qui consiste à vider, nettoyer, stériliser et obturer le canal ou les canaux de la dent qui correspondent à la pulpe dentaire.
Chez l’enfant, une dent de lait cariée doit toujours être soignée. Cela permet d’éviter la douleur et d’éliminer les risques d’infection dans la bouche et les autres parties du corps.

Comment prévenir la carie ?

Une bonne hygiène bucco-dentaire est la clé pour éviter le dépôt de la plaque dentaire qui favorise les caries. Certaines règles doivent être respectées :
- Alimentation peu riche en sucre, en évitant le grignotage entre les repas.
- Brossage régulier des dents le plus tôt possible (dès l’âge de six à huit mois).
Il est fait après chaque repas pendant deux minutes avec un dentifrice au fluor et une brosse souple.
- Utilisation du fil dentaire tous les soirs chez le grand enfant et l’adulte.
- Consulter le dentiste au minimum une fois par an pour un diagnostic et un nettoyage.
- Apport en fluor chez l’enfant qui protège l’émail avec un dentifrice fluoré ou des bains de bouche.
- Ne pas fumer, le tabac favorisant un mauvais état bucco-dentaire

Faut-il prendre du fluor ?

Le fluor protège les dents s’il est pris dans l’enfance. Pris depuis la naissance, il renforce les dents.
Il suffit d’en donner jusqu’à la sortie de la 2ème molaire, vers l’âge de 12 ans. Le fluor ne sert plus à rien à l’âge adulte.

Comment bien se brosser les dents ?

L’hygiène de base, c’est déjà un brossage matin et soir, mais surtout un brossage avec une bonne technique.
Il ne faut pas se brosser les dents horizontalement. Il faut faire ce que l’on appelle le « mouvement du rouleau », c’est-à-dire un mouvement de la brosse qui va de la gencive vers le bas, du « rose vers le blanc » : du haut vers le bas pour les dents du haut et du bas vers le haut pour les dents du bas.
La durée théorique de brossage est d’environ 2 minutes 30 à 3 minutes, mais personne ne se brosse les dents 3 minutes.
Pour les gens pressés, il y a les brosses électriques, qui apportent une bonne solution aussi et permettent de réduire le temps de brossage. Elles sont très efficaces, mais beaucoup de dentistes sont partisans de la combinaison des deux, car la brosse électrique brosse bien la partie dentaire et la brosse manuelle brosse bien la gencive.

Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.


JDF