ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Santé 2030

Microbiote et hôte: un superorganisme



Mots-clés :
  • 21 Oct 2019
  • A A

    Le microbiote, l'ensemble des bactéries présentent dans le corps humain, assurerait des fonctions essentielles pour la digestion ou la protection contre les infections. Ainsi, dans l'intestin, outre un rôle de barrière contre les microbes pathogènes, le microbiote joue un rôle essentiel dans la digestion des carbohydrates non digestibles. Le microbiote module le fonctionnement du système immunitaire et le métabolisme de son hôte, avec des effets qui affectent de multiples organes (intestin, foie, poumons, reins, cerveau), ainsi que les os et le système cardiovasculaire. Dès lors, qu’est-ce qu’un individu humain ? L’ensemble de ses cellules ? Ou l’écosystème qu’elles forment avec le microbiote ? Le microbiote serait ainsi un des organes du corps humain, certes non indispensable à sa survie, mais sûrement utile à son efficacité. De ce fait, il a été proposé que l'hôte et son microbiote forment un superorganisme. Il existe une corrélation entre la diversité du microbiote, le mode de vie et la survenue de pathologies inflammatoires ou métaboliques chroniques. Il apparaît de nouvelles façons d’appréhender et de prédire le rôle de micro-organismes du microbiote en santé et en pathologie humaine par des approches d'intelligence artificielle, intégrant les données issues de l'analyse multi-omique des patients d'une part, et du microbiote d'autre part.

    Invités :
    - Pr Nadine Cerf-Bensussan, INSERM, Institut Imagine, Université René Descartes.
    - Pr Harry Sokol, HépatoGastroEntérologue à l'Hôpital Saint Antoine.

    Pour plus d'information: https://www.leem.org/publication/sante-2030-une-analyse-prospective-de-linnovation-en-sante

    Avec le soutien institutionnel du 


    Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier!
    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.