ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Gynéco-obstétrique

La fertilité après 40 ans

La grossesse après 40 ans est-elle en train de se banaliser ?
C’est en tout cas le vœu de femmes de plus en plus nombreuses et une question qui revient dans les patientèles, toutes spécialités confondues.

Aux diktats que la société impose, au nom de l’envie de profiter de sa jeunesse sans contraintes, de pouvoir réaliser des parcours professionnels paritaires, la médecine a toujours répondu avec beaucoup de prudence et des chiffres de réussite souvent péjoratifs.

Mais les choses changent grâce à de meilleures connaissance et exploration de la fertilité. C’est ce que va nous expliquer le professeur Jean-Marc Ayoubi, chef du service de Gynécologie-Obstétrique à l’hôpital Foch de Suresnes.
Ce spécialiste de renommée internationale va nous donner les dernières notions sur ce thème qui, par l’émotion qu’il suppose et le formidable challenge qu’il propose, est un sujet pas tout à fait comme les autres…

Un enfant après 40 ans n’est plus phénomène exceptionnel. D’ailleurs, l’âge moyen de la grossesse a dépassé trente ans dans notre pays.
De plus en plus de femmes sont tentées : près de 40 000 femmes par an ; contre moins de 10 000 il y a 20 ans.
Que répondre aux questions de toutes ces femmes sur l’épineux problème de la fertilité après 40 ans ? Que faire en pratique ?
L’émission abordera aussi le débat qui agite actuellement les médias, la congélation d’ovocytes.

 


Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.