Risque tuberculeux : un scanner thoracique au moindre doute

Pour évaluer le risque tuberculeux avant la prescription d’un traitement immunosuppresseur, la radio de thorax a perdu de son intérêt face au scanner à bas débit de dose, en particulier en cas de syndrome obstructif associé.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF