Organes génitaux

Testicules : ces sodas très populaires augmenteraient leur taille

Boire du Coca-Cola ou du Pepsi rendrait les testicules plus gros chez les souris.

  • Par Camille Sabourin
  • taka4332/iStock
  • 24 Fév 2023
  • A A

    On le sait : il faut éviter de consommer des boissons sucrées et gazeuses, car ces produits sont riches en sucres et en calories. "Le sucre n’est pas nécessaire du point de vue nutritionnel. L’OMS recommande de maintenir l’apport éventuel en sucres libres à moins de 10 % des besoins énergétiques totaux et de le ramener à moins de 5 % si l’on veut obtenir des bienfaits supplémentaires sur le plan de la santé. C’est l’équivalent d’un seul verre de 250 ml de boisson sucrée par jour", a déclaré le Dr Francesco Branca, directeur du département nutrition pour la santé et le développement de l’Organisation Mondiale de la Santé. De plus, la consommation de boissons sucrées augmente le risque de souffrir de surpoids, d’obésité, de diabète ou encore de caries dentaires.

    Quels sont les effets des sodas sur la croissance des testicules ?

    Selon une récente étude, publiée dans la revue Acta Endocrinology, les boissons sucrées auraient aussi un impact sur les testicules, qui produisent les spermatozoïdes nécessaires à la reproduction et fabriquent des hormones. Dans le cadre des travaux, des chercheurs de l’université du Nord-Ouest Minzu (Chine) ont voulu examiner les effets des sodas sur la croissance des testicules, qui mesurent de 4 à 6 centimètres chez les êtres humains, et les niveaux d'expression du récepteur des androgènes.

    Pour cela, ils ont réalisé une expérience sur des souris qui ont été divisées en plusieurs groupes. Deux groupes, composés de 30 souris chacun, ont dû boire du Pepsi à 50 % et du Coca-Cola à 100 % pendant 15 jours. Deux autres groupes ont ingéré du Coca-Cola à 50 % et du Pepsi à 100 % durant la même période. Un groupe témoin de rongeurs a bu uniquement de l'eau.

    Des testicules plus imposants et un taux de testostérone plus élevé

    Selon les résultats, les testicules des souris ayant bu du Coca-Cola et du Pepsi durant plusieurs jours ont pris du volume. Les auteurs ont également constaté que ces boissons sucrées et gazeuses favorisaient la sécrétion de testostérone. Malgré ces résultats, les scientifiques ont précisé que cette étude ne leur a pas permis de savoir s’il existait une association entre la consommation de ces sodas et la fertilité. Ils estiment que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir un lien.

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF