ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Dermatologie

Ces problèmes de peau qui devraient disparaître avec la fin du port du masque

Ce dimanche, Olivier Véran a évoqué la possibilité de pouvoir bientôt faire tomber le masque en extérieur, alors que certains avancent la date du 30 juin. Une bonne nouvelle pour notre peau, après plus d'un an de port obligatoire.

  • Par Jean-Guillaume Bayard
  • Boyloso/iStock
  • 10 Jun 2021
  • A A

    La fin de l’obligation du port du masque en extérieur se rapproche. Ce dimanche, Olivier Véran a indiqué à BFM TV que le gouvernement réfléchit et étudie la question. “On ne demandera pas aux Français de porter le masque à l’extérieur un jour de plus que ce qui sera nécessaire”, a-t-il souligné. Avec l’arrivée de l’été, la campagne vaccinale qui gagne du terrain, le déconfinement progressif qui se poursuit et la circulation du virus qui continue de diminuer, les masques pourraient bien tomber. “C’est évident qu’on ne laissera pas les Français porter un masque en plein cagnard […] et avoir des marques de bronzage sur le visage”, a ajouté le ministre de la Santé.


    Plusieurs types de dermatites

    La première bénéficiaire de la tombée du masque, ce sera ... la peau du visage! Après plus d’un an de port obligatoire, de nombreux problèmes sont apparus, faisant naître un néologisme :le “mascné”, pour la contraction de masque et acné. Le 7 juin dernier, deux dermatologues britanniques du King's College Hospital de Londres ont fait le point dans un article paru dans The BMJ Practice sur les dermatites et autres inflammations du derme auxquelles il est relié. Conçu pour empêcher les microgouttelettes de s’échapper, le masque chirurgical crée un environnement chaud et humide avec la respiration qui met notre peau à rude épreuve.

    Au-delà de six heures, la dermatite irritante est le problème rencontré le plus fréquent. Cette dernière apparaît généralement derrière les oreilles et sur le dessus du nez, aux endroits où la pression exercée par le masque est la plus forte. Les personnes qui souffrent de dermatite atopique sont les plus touchées par cette affection. Le mieux est alors de laisser reposer la peau pendant quelques heures. Il peut arriver que certains soient sujets à des dermatites allergiques mais cela est plus rare. C'est le résultat d'une hypersensibilité de la peau à un allergène présent à la surface du masque chirurgical, comme le formaldéhyde, nécessaire à leur fabrication. Pour la soigner, il faut appliquer une pommade à base de corticoïde et réaliser un test allergique pour identifier l’allergène en cause. Les deux dermatologues rapportent qu’entre 1 et 3% des adultes sont atteints de dermatite séborrhéique, une inflammation chronique de la peau. Cela est causé par l’environnement chaud et humide induit par le masque qui accentue les plaques rouges sur les joues et le menton.

    Bien se laver le visage et appliquer une crème émolliente

    Le port du masque provoque également l’apparition ou la dégradation de l'acné. Il peut notamment aggraver l’acné dite “vulgaire”. Provoquée par l’irritation chronique des follicules pileux, ce type d’acné se caractérise par des boutons particulièrement douloureux. Le cocktail humidité-chaleur créé par le masque, ainsi que ses frottements sur la peau, fait empirer la situation. Pour les personnes concernées, les deux dermatologues conseillent d’utiliser une crème à base de rétinoïde pour les cas les moins graves et des traitements plus lourds pour les cas les plus sévères. La barbe portée par certains hommes peut également être un facteur aggravant.

    En conclusion, les dermatologues recommandent quelques bons gestes pour anticiper les problèmes de peau induits par le masque. Elles recommandent de se laver le visage avec un savon doux et d'appliquer une crème émolliente avant de mettre le masque. Placer un petit morceau de silicone au niveau du nez peut également diminuer les effets de frottement. Par ailleurs, il est préférable de ne pas porter le même masque plus de quatre heures d’affilée. Si cela n’est pas possible, le mieux est de faire des “pauses masques” régulières pour limiter les irritations et l'accumulation d'humidité autour du bas du visage. Enfin, si des complications se poursuivent, il est préférable de consulter un dermatologue.

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF