ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Cardiologie

Infarctus du myocarde : méditer pour en limiter les conséquences

La méditation pleine conscience pourrait améliorer la qualité de vie et la kinésiophobie en post-infarctus. Cette pratique, simple et peu coûteuse pourrait ainsi à terme faire partie des programmes réhabilitation cardio-vasculaire.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF