ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Onco-sein

Cancer du sein RH+/HER2- : pas de place pour l’everolimus en adjuvant

L’étude de phase III, UNIRAD, randomisant l’adjonction de l’everolimus à une hormonothérapie dans le traitement adjuvant des cancers du sein RH+/HER2- à haut risque de récidive, ne montre pas de bénéfice en survie sans maladie invasive.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF