ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Onco-thoracique

Cancers pulmonaires NPC BRAF mutés non-V600E : certains sont sensibles aux anti-BRAF

La moitié des cancers du poumon BRAF mutés sont porteur d’une mutation non-V600E mais qui pourrait être accessible à un anti-BRAF. Une analyse plus fine de ces mutations est indispensable afin d’identifier les patients pouvant bénéficier d’une thérapie ciblée

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF