ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Urologie

Gravement déprimé, il reste avec son pénis coincé dans une bouteille pendant deux mois

Des médecins alertent : la strangulation du pénis est fréquente chez les personnes souffrant de troubles mentaux et doit être prise en charge. 

  • Par Mathilde Debry
  • LeszekCzerwonka / istock.
  • 30 Sep 2021
  • A A

    Alors qu’un homme est arrivé à l’hôpital après être resté deux mois avec le pénis coincé dans une bouteille, les médecins alertent sur ce possible symptôme de dépression ou d’autres maladies mentales.

    L'International Journal of Surgery Case Reports rapporte le cas d’un homme de 45 ans, qui, après être resté huit semaines avec le pénis coincé dans une bouteille sans rien dire à ses proches, s’est finalement présenté aux urgences avec un œdème et des excroissances sur son sexe. Il souffrait d’une grave dépression, avait déjà fait des tentatives de suicide et a dû être opéré.


    Une urgence chirurgicale

    "La strangulation du pénis, fréquente chez les personnes souffrant de troubles mentaux, doit être considérée comme une urgence chirurgicale car elle peut entraîner des complications dévastatrices", écrivent les médecins qui l’ont pris en charge."En général, les malades dans cette situation ne veulent pas consulter un médecin car ils ont trop honte", ajoutent-ils.

    La strangulation de la verge est aussi régulièrement utilisée par des hommes qui cherchent à augmenter leur plaisir sexuel.

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF