ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Épidémie

Faut-il craindre un retour en force de la bronchiolite l’hiver prochain ?

Après une baisse de l’épidémie de bronchiolite l’hiver dernier en raison des mesures sanitaires, Santé publique France alerte sur un possible retour en force de la maladie respiratoire très contagieuse.

  • Par Jean-Guillaume Bayard
  • grinvalds/iStock
  • 09 Sep 2021
  • A A

    Depuis un an et demi d'épidémie de coronavirus et les mesures restrictives mises en place pour limiter sa propagation, les autres maladies infectieuses ont quelque peu disparu. À quelques mois de l’hiver, la crainte d’un retour en force de ces pathologies contagieuses se fait sentir. Après la grippe, Santé publique France alerte contre une possible réapparition de bronchiolite.


    Plus d’infections que d’habitude à craindre

    L’hiver dernier, l’épidémie de bronchiolite a connu un net recul par rapport aux années précédentes. Cette saison 33 971 passages aux urgences des moins de 2 ans ont concerné la bronchiolite, contre 56 427 sur la période 2019-2020. La “tendance est en forte diminution par rapport aux précédentes saisons”, souligne Santé publique France. Le pic des hospitalisations n’a pas dépassé les 2 500, contre près de 5 000 l’année précédente.

    La prochaine période hivernale pourrait être celle du retour de la bronchiolite. Pour rappel, il s’agit d’une maladie respiratoire très contagieuse qui touche principalement les enfants de moins de deux ans. Chaque hiver, environ 30% d’entre eux sont généralement infectés. Dans quelques mois, ce chiffre pourrait être plus important. “Une épidémie de plus grande ampleur que celle observée chaque année est possible l’an prochain du fait de la moindre stimulation immunitaire induite par la faible circulation du virus cet hiver, dans un contexte de levée des mesures barrières”, alerte SPF.


    Un retour observé en Australie

    À titre de comparaison, l’Agence publique a rapporté le cas australien “qui a connu cet automne une épidémie d’intensité inhabituelle”. Entre janvier et mars dernier, le pays a indiqué avoir constaté une forte augmentation du nombre de cas à une période qui coïncide avec l’assouplissement des restrictions contre la Covid-19. Dans la région de Brisbane, ce sont 2 251 personnes ont contracté la bronchiolite entre janvier et mars de cette année contre seulement 591 cas en 2020. Des études sont actuellement en cours pour comprendre le phénomène et vérifier les premières hypothèses scientifiques.

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF