ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Covid-19

Concert test : des résultats encourageants à l’heure de la réouverture des discothèques

Le concert-test de Étienne de Crécy et d’Indochine à l'AccorArena devant près de 5 000 spectateurs a montré une faible transmission du virus.

  • Par Jean-Guillaume Bayard
  • bernardbodo/iStock
  • 09 Jul 2021
  • A A

    Enfin ! Fermées depuis mars 2020, les boîtes de nuit sont autorisées à rouvrir leur porte à partir d’aujourd’hui. Malgré cette bouffée d’air frais et le sentiment de “vie d’avant” que cela suscite, la circulation toujours plus importante du variant Delta l’accompagne comme un petit astérisque. Pour tenter de profiter de cette réouverture pour accélérer la vaccination chez les jeunes, les deux syndicats du secteur, l’Union des métiers et industries de l’hôtellerie (Umih) et le Groupement national des indépendants (GNI), lancent ce vendredi l’opération “une vaccination, une entrée offerte”.


    9 personnes sur 10 ont bien porté leur masque

    Ce jeudi, à la veille de ce retour des discothèques, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a présenté les résultats du concert-test des artistes Étienne de Crécy et Indochine, organisé le 29 mai dernier devant près de 5 000 personnes à l’Accor Hotel Arena de Bercy. Pour les volontaires, les conditions étaient strictes. En amont, chaque participant, âgé de 18 à 45 ans, a été testé négatif à un test antigénique. Ces tests ont dû être effectués entre mercredi et vendredi, alors que le concert s’est tenu le samedi. Tous les participants ont également été invités à se soumettre à un test salivaire le jour de l’évènement, puis un autre sept jours plus tard. Dans la salle, il n’y avait pas de distanciation physique entre les spectateurs mais le masque était obligatoire. Le nombre de cas de contamination a été comparé à un autre groupe, resté à son domicile.

    Les résultats ont montré “l'absence de sur-risque d'infection”, a indiqué l’AP-HP. Au total, seuls 8 participants du groupe expérimental ont été testés positifs une semaine après contre 3 parmi le groupe contrôle, resté à son domicile. Les chercheurs ont également examiné le respect des consignes sanitaires pendant la tenue du show et constaté que le port du masque – obligatoire pendant toute la durée du spectacle – a été respecté à 91%.


    Un peu plus d’un quart des discothèques vont rouvrir

    À l’heure de la réouverture des boîtes de nuit, il apparaît cependant difficile de transposer les résultats du concert-test. Pendant la tenue de ce dernier, le variant Delta n’était pas en circulation, ou du moins dans des proportions très éloignées de la situation actuelle où il est en passe de devenir majoritaire dans le pays. Par ailleurs, pendant l’évènement, le port du masque était obligatoire. Or, pour les boîtes de nuit, il n’est que recommandé.

    Devant faire face à des conditions strictes de réouverture, avec l’obligation pour les clients de présenter un pass sanitaire et avoir une jauge ne dépassant pas les 75%, près des trois-quarts des discothèques ont annoncé attendre septembre avant de rouvrir. Invité de France Inter ce vendredi matin, Olivier Véran a par ailleurs mis garde contre le non-respect des règles. “Je le dis : il y aura des contrôles, et s’il y a des clusters, cela apparaîtra comme le nez au milieu du visage. On saura faire le tracing et remonter les cas, il y aura des contrôles et des sanctions le cas échéant.”

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF