ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Application

Nouvelle version de StopCovid : ses deux avantages secrets vont vous rendre addict'

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu'une nouvelle version de l'application StopCovid sera lancée le 22 octobre prochain.

  • Par Mathilde Debry
  • GaudiLab / iStock.
  • 13 Oct 2020
  • A A

    "Le gouvernement et le président de la République ont demandé à travailler sur une nouvelle version qui sera officiellement lancée le 22 octobre". Face à l’échec de l’application StopCovid, le Premier ministre Jean Castex a annoncé hier la mise en ligne d'une nouvelle version, prévue pour le 22 octobre prochain.


    Dispenser les consommateurs qui vont au restaurant de laisser leurs coordonnées


    Déjà très critiquée pour son faible impact sur la gestion de la crise sanitaire, la nouvelle application Stop Covid aura pourtant un avantage certain : nous permettre de ne pas laisser nos coordonnées lorsque l’on va au restaurant. "Ce sera une application plus interactive, pour motiver les gens à la maintenir activée. Aujourd’hui, les gens la téléchargent mais la désactivent, ce qui ne sert plus à rien", précise Damien Mascret, médecin journaliste sur France 2 (l’application française a été désinstallée plus d'un million de fois, NDLR). "Si on laisse l’application active, on va pouvoir dispenser les consommateurs qui vont au restaurant de laisser leurs coordonnées, c’est quand même plus discret et plus sécurisé", note à raison le professionnel de santé.


    Un QR code pour les zones à risque de contamination


    Par ailleurs, le gouvernement français pourrait s’inspirer de ce qu’a proposé le Royaume-Uni avec son application lancée le 24 septembre. "Elle permet, en plus du traçage via Bluetooth, de scanner un QR code quand vous rentrez dans une zone à risque, comme un bar ou un restaurant. Si une personne est contaminée dans cette zone, ceux qui y ont été au même moment sont notifiés", détaillent nos confrères du Huffington post.

    StopCovid est une application qui s’inscrit dans le plan global de déconfinement du Gouvernement. "StopCovid se veut être un rempart supplémentaire contre le virus et vient compléter l’action de ces équipes et permet à chaque usager, sur la base du volontariat, de savoir s’il a eu un contact rapproché avec une personne malade ou de prévenir les autres utilisateurs s’il a été diagnostiqué comme un cas de Covid-19", explique l'exécutif.

    StopCovid n'a été installée que 2,6 millions de fois

    A ce jour, StopCovid n'a été installée que 2,6 millions de fois, alors que les applications britanniques et allemandes ont été téléchargées respectivement 16 et 18 millions de fois. 7 969 personnes s'y sont déclarées comme étant positives et 472 notifications ont été envoyées à de potentiels cas contacts. 

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF