Ophtalmologie

Glaucome : des lentilles de contact intelligentes pour détecter cette maladie oculaire ?

Des scientifiques chinois ont présenté un prototype de lentille de contact intelligente qui mesure la pression oculaire avec précision, quelle que soit la température.

  • Par Chloé Savellon
  • Volodymyr Kalyniuk/iStock
  • 15 Mai 2024
  • A A

    Le glaucome est une maladie chronique de l'œil due à des lésions du nerf optique, qui peut engendrer une déficience visuelle par diminution du champ visuel si elle n’est pas traitée. Problème : cette pathologie oculaire se développe au début sans douleur ou tout autre signe. Ainsi, la plupart des personnes atteintes d'un glaucome à un stade précoce ne le savent pas, alors qu'un traitement précoce est essentiel pour réduire la perte de vision. Afin de le diagnostiquer, les médecins doivent détecter une augmentation subtile de la pression oculaire, à savoir un symptôme imperceptible causé par l'accumulation de liquide autour de la cornée. Cependant, il est difficile de la surveiller en permanence, en particulier en raison de la variété des températures auxquelles les yeux sont soumis.

    Glaucome : une lentille intelligente à double circuit pour mesurer la pression oculaire

    C’est pourquoi des chercheurs du Beijing Institute of Technology (Chine) ont élaboré une lentille de contact capable de mesurer avec précision et de transmettre des signaux en temps réel sur la pression oculaire dans une large gamme de températures. Dans le détail, l’équipe a conçu deux circuits miniatures en spirale, chacun doté d'un modèle de vibration unique qui se modifie lorsqu'il est étiré de façon infime, comme c'est le cas lorsque la pression et le diamètre de l'œil changent. Pour détecter la pression, elle a mis ces minuscules circuits entre des couches de polydiméthylsiloxane, un matériau typique des lentilles de contact.

    "Nous avons examiné sans fil les modèles de vibration des circuits intégrés en tenant une bobine près de la lentille qui était connectée à un ordinateur. Les signaux transmis n'ont pas été affectés par les tests visant à imiter les mouvements de l'œil, l'exposition prolongée à l'humidité (pour simuler des conditions humides dans l'œil) et l'usure quotidienne", ont déclaré les scientifiques.

    Le dispositif était précis même en cas de variations de température interne supérieures à 10°C

    Dans une étude, parue dans la revue ACS Applied Materials & Interfaces, ils ont essayé l’efficacité de la lentille de contact intelligente lors d’essais en laboratoire. Les auteurs l’ont placée sur trois spécimens d'yeux de porc tout en contrôlant les pressions et les températures oculaires. Le dispositif contrôlait et transmettait sans fil les données de pression entre 12 et 50°C. Lorsque les pressions étaient calculées à partir du signal d'un seul circuit de la lentille, les résultats s’éloignaient jusqu'à 87 % des valeurs réelles. Cependant, lorsque les informations des deux circuits étaient utilisées, les lectures de pression ne différaient que de 7 % de la valeur réelle, car la combinaison éliminait les erreurs liées à la température.

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF