ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

L’opéré cardiaque, de l’hôpital à la maison

La chirurgie cardiaque française est une des plus brillantes au monde, et notre invité du jour, le Professeur Jean-Noël Fabiani, en est un exemple éclatant. Ancien chef de service du prestigieux service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Pompidou à Paris, il ne compte plus les greffes, les premières – comme le cœur artificiel –, mais aussi des milliers de pontages et autres interventions sous sa direction.

Mais que serait cette chirurgie, sans la chaîne des professions de santé ?

Il s’agit de convaincre le patient de devenir acteur de sa propre santé. À l’hôpital, dans les centres de rééducation et bien entendu dans la vraie vie, à la maison, là où le « patron » est le médecin généraliste, qui doit coordonner les soins d’après.

Infirmières, kinés, coaches ou des assistantes sociales… Le représentant de cette chaîne de compétence, aujourd’hui sur le plateau des JPS, est le Dr Paul Frappé, généraliste à Saint-Etienne, mais aussi le nouveau président du collège des médecins généralistes.

Nous allons passer en revue les différentes étapes bien codifiées de cette réadaptation ; la première dès l’hôpital, la deuxième dans l’idéal en institut spécialisé, et la troisième à la maison.

Mais une première réflexion : la réadaptation cardiovasculaire est bien codifiée, mais sous-utilisée. Rares sont les patients qui peuvent vraiment bénéficier de la réadaptation telle qu’elle est codifiée, et les commentaires à la visite du 3e mois sont très partagés…

En coproduction avec le Groupe VYV 

Animée par :
Le Dr Nicolas Leblanc (médecin de santé publique)
Le Dr Jean-François Lemoine (médecin journaliste)


Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF