ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Bronchite aiguë : le plus souvent virale, elle guérit sans antibiotiques

Publié le 12.08.2016
Mise à jour 12.08.2016
Mots-clés :
Bronchite aiguë : le plus souvent virale, elle guérit sans antibiotiques
yacobchuk/iStock

La bronchite aiguë est une maladie bénigne caractérisée par de la toux et des crachats survenant l’hiver. Il s’agit d’une inflammation des bronches de grande et de petite taille, le plus souvent d’originevirale. Elle évolue spontanément en deux à trois semaines vers la guérison.

Bronchite : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
Les « bronches » sont les conduits qui amènent l’air inspiré de la trachée aux poumons.
Elles se divisent en « bronchioles » qui aboutissent aux « alvéoles pulmonaires ».

Qu'est-ce que la bronchite aiguë ?

La bronchite aiguë est une maladie infectieuse fréquente qui survient généralement l’hiver. Cette affection correspond à une inflammation des bronches et des bronchioles (petites bronches) qui est le plus souvent due à une infection par un virus. Elle touche en particulier les enfants jeunes et les adultes.
Elle peut parfois se surinfecter secondairement par une bactérie et évoluer vers une pneumonie, en particulier chez les personnes à risques.
Chez la personne en bonne santé, cette maladie évolue pendant 2 à 3 semaines avant de guérir complètement sans traitement antibiotique.

Quelles sont les causes de la bronchite aiguë ?

La cause la plus fréquente de bronchite aiguë est l'infection par un virus qui est inhalé lors de petites épidémies hivernales, puis se multiplie dans les cellules qui tapissent la « muqueuse » (paroi interne) des bronches et des bronchioles. Ce virus peut aussi être initialement présent dans l’organisme au niveau du pharynx où il a provoqué un rhume, une rhinopharyngite ou une grippe avant d’évoluer secondairement vers la bronchite.
La survenue de la bronchite est favorisée par une irritation des bronches provoquée par des fumées (cigarettes, feu de bois), la pollution (poussières, produits chimiques…) car les virus se développent volontiers sur des muqueuses bronchiques inflammatoires.
Certaines personnes qui souffrent d’asthme ou de rhinite allergique sont également plus souvent sujettes à la bronchite.

Comment la maladie se transmet-elle ?

Comme la plupart des maladies virales, la bronchite est très contagieuse. Les agents infectieux se transmettent d'une personne à une autre par voie aérienne lors d’une quinte de toux avec émissions de postillons, et par contact direct avec la personne malade ou indirect, par les objets qu’elle a touchés.

Bronchite : DIAGNOSTIC

Quand faut-il évoquer une bronchite aiguë ?

La toux est le signe principal. Elle est « sèche » au début, c’est-à-dire sans production de mucus et sans crachats, puis peut devenir « grasse » avec production de crachats jaunes ou verdâtres.
Une fièvre modérée et des douleurs thoraciques l’accompagnent parfois. Une sensation d’essoufflement et de fatigue peut se manifester.
Dans la grande majorité des cas, l’évolution est favorable et les signes cliniques s’améliorent sans traitement spécifique en deux à trois semaines.
Une aggravation de la fièvre avec persistance d’une toux grasse peut signifier la survenue d’une surinfection bactérienne et d’une pneumonie, qui nécessiteront alors un traitement antibiotique prescrit par le médecin.

Comment faire le diagnostic de bronchite ?

A l'auscultation des poumons, le médecin entend des « râles bronchiques » qui sont des bruits particuliers témoignant de l’inflammation et de l’encombrement des bronches.
Si les signes tardent à s’améliorer, une radiographie du thorax est réalisée pour rechercher un foyer infectieux et une pneumonie.
Un examen de sang confirme alors la présence d'une infection.

Avec quoi peut-on confondre une bronchite ?

Certaines maladies ont des signes (toux, crachats) en commun avec ceux de la bronchite. C'est le cas de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), de la dilatation des bronches (DDB), de la pneumonie, de la tuberculose, de la coqueluche, de l'embolie pulmonaire et du cancer bronchique.

Quand faut-il consulter en urgence ?

Une bronchite aiguë n’est pas une urgence médicale : lorsqu’elle survient chez une personne en bonne santé et se manifeste par une fièvre et une toux modérées, elle guérit généralement en quelques jours sans traitement.
En cas de doute, il faut consulter le médecin traitant qui juge de la bénignité ou non de l’atteinte, et prescrit un traitement adapté et le suivi nécessaire.
Chez les bébés et les nourrissons, les personnes souffrant d’une maladie chronique, et en cas de fièvre élevée et de toux sévère, le médecin doit être consulté dans les 24 heures.

Grippe ou bronchite ?

La grippe est une maladie infectieuse des bronches, causée par un virus qui peut toucher toute la muqueuse du système respiratoire. Cette maladie guérit le plus souvent spontanément en une semaine avec un traitement dirigé seulement contre les signes.
Quand elle atteint les personnes âgées ou certains adultes souffrant d'une maladie chronique, cette maladie peut se compliquer d'une bronchite ou d’une pneumonie.
Une surinfection bactérienne peut survenir et avoir des conséquences graves. Elle doit être prise en charge par un médecin qui prescrit un traitement antibiotique et surveille le malade.

Qu’est-ce que la bronchite chronique ?

La bronchite est dite « chronique » quand elle se manifeste par une toux chez l’adulte, au moins trois mois par an et depuis plus de deux années consécutives.
Avec l’emphysème qui correspond à une destruction des alvéoles pulmonaires, et l’obstruction des bronches, l’ensemble de ces troubles respiratoires est regroupé sous le nom de BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive).
Dans environ 80 % des cas, le tabagisme est responsable de cette bronchite chronique qui évolue progressivement vers l’insuffisance respiratoire.

Bronchite : TRAITEMENT

Quel est le traitement de la bronchite aiguë ?

Chez la personne en bonne santé, cette maladie qui est le plus souvent virale, évolue pendant 2 à 3 semaines avant de guérir complètement sans antibiotique. Un simple traitement pour contrôler la fièvre (paracétamol, ibuprofène chez l’adulte) et calmer une toux gênante est parfois utile. La prise d’un médicament antitussif n’est utile qu’en cas de toux sèche d’irritation.
Une toux grasse et productive ne doit pas être calmée car c’est elle qui permet le « nettoyage » des bronches. Les médicaments antitussifs sont par ailleurs contre-indiqués chez l’enfant de moins de deux ans.
La bronchite aiguë est une maladie pour laquelle les antibiotiques sont souvent utilisés à tort. L’origine étant le plus souvent virale, ils sont inutiles et même néfastes car ils sélectionnent des bactéries résistantes très difficiles à combattre.

Quelle est l'évolution ?

Dans la majorité des cas, la bronchite guérit au domicile sans antibiotique.
Mais il existe des complications, en particulier chez les personnes âgées, ou celles qui souffrent d’une maladie chronique.
Quand la fièvre et la toux persistent ou s’aggravent, le médecin doit être consulté. Il recherche une surinfection bactérienne qui justifie alors un traitement antibiotique.

Bronchite : PREVENIR

Quelles sont les personnes à risque ?

Certaines tranches d'âge sont plus à risque de bronchite aiguë : les enfants et les personnes âgées de plus de 65 ans.
Les malades souffrant d'une maladie respiratoire chronique (asthme, BPCO), d'une grippe, d'un diabète, d'une insuffisance cardiaque, d'un cancer, d'une infection à VIH ou qui reçoivent un traitement par corticoïdes ou immunosuppresseurs sont aussi considérés à risque.
Le tabagisme est un facteur favorisant la bronchite aiguë. C’est le principal facteur de risque des bronchites chroniques. L’exposition aux fumées, aux produits chimiques et à la pollution favorise également la bronchite.

Comment peut-on la prévenir ?

L'arrêt du tabac est capital, surtout en cas de bronchite chronique.
La bronchite aiguë étant souvent due à un virus, c’est une infection très contagieuse. Il faut donc limiter la transmission du virus en évitant les contacts directs et indirects entre le malade (port d’un masque, lavage régulier des mains) et l’entourage.
Pour les adultes fragiles ou à risque, la vaccination contre la grippe et le pneumocoque peut être utile.

Bronchite : PLUS D’INFOS

La bronchite aiguë en France

Environ 10 millions de bronchites aiguës sont diagnostiquées chaque année en France. Les adultes comme les enfants et les nourrissons sont touchés, surtout en automne et en hiver.

Les liens de la bronchite

Le site de la Fondation du souffle
http://www.lesouffle.org/blog/maladie/infections-respiratoires-chez-lenfant/
http://www.lesouffle.org/blog/maladie/bronchite-chronique/

Les liens Pourquoi Docteur

Santé de l'enfant : une prescription d'antibiotiques sur deux est inutile
Pas d'antibiotiques pour les bronchites
Pneumonie : une infection douloureuse du poumon que l’on peut prévenir
Légionellose : une infection du poumon qui ne tue pas que les légionnaires

Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.


JDF