ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Bouchon de cérumen : à retirer si l’oreille est bouchée

Publié le 30.05.2016
Mise à jour 30.05.2016
Mots-clés :
Bouchon de cérumen : à retirer si l’oreille est bouchée
SerafinoMozzo/iStock

Un bouchon de cérumen est une accumulation de cire d'oreille dans le conduit auditif. Il peut provoquer une baisse de l'audition mais n’entraîne aucune complication sérieuse.

Bouchon de cérumen : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
Le « cérumen » est le nom scientifique pour désigner la cire d'oreille.
Le « conduit auditif externe » relie le pavillon de l'oreille, donc le milieu extérieur, au tympan.
« L'otoscope » est l'appareil utilisé par le médecin pour examiner le conduit auditif.

Qu'est-ce qu’un bouchon de cérumen ?

Le cérumen est une substance de couleur jaunâtre, orangée, voire brune, cireuse et visqueuse, sécrétée par les glandes de la paroi du conduit auditif.
Le cérumen participe à la lubrification, au nettoyage et à la protection du conduit auditif de l'oreille. Il joue aussi un rôle dans la défense contre les bactéries et les champignons.
Quand le cérumen est sécrété en excès, ou si son expulsion vers l'extérieur ne se fait pas normalement, il peut s'accumuler et former un bouchon qui va obstruer plus ou moins complètement le conduit.

Quelles sont les causes du bouchon de cérumen ?

La production de cérumen varie d’un individu à l’autre et selon les épisodes de la vie. Le risque de bouchon augmente lorsque l’oreille accroît sa production. Le travail en milieu poussiéreux et les agressions physiques du conduit auditif, favorisent la sécrétion excessive de cérumen et constituent des causes fréquentes de bouchons.
Le coton-tige mal employé est une des causes majeures quand il est introduit trop profondément dans le conduit de façon répétée et tasse la cire contre le tympan. De la même façon, l'utilisation de bouchons d'oreille ou de prothèses auditives favorise la formation d'un bouchon.

Bouchon de cérumen : DIAGNOSTIC

Quand faut-il évoquer un bouchon de cérumen ?

Le signe principal de la présence d’un bouchon de cérumen est l’apparition d’une baisse de l'audition au niveau d’une oreille. Il est possible de ressentir aussi une sensation d'oreille bouchée, en particulier après une douche ou un bain, des bourdonnements d’oreilles et même parfois des douleurs du conduit auditif. Une sensation de vertige peut parfois être ressentie.

Comment faire le diagnostic de bouchon de cérumen ?

Parfois le bouchon est visible directement de l'extérieur à l'entrée de conduit. Si ce n'est pas le cas, le seul moyen de le visualiser est d'introduire un petit appareil de visualisation, un « otoscope » dans le canal auditif. Cet appareil permet de voir tout le conduit, jusqu’au « tympan », la membrane auditive qui se trouve au fond du conduit auditif externe et le sépare de l’oreille interne. Cet examen n'est pas douloureux.

Avec quoi peut-on confondre un bouchon de cérumen ?

Une baisse de l'audition peut avoir des causes multiples et doit faire consulter un médecin pour son exploration.
Le bouchon de cérumen est fréquent et peut s’associer à d’autres maladies. Une otite peut également avoir des signes communs avec un bouchon : sensation d'oreille bouchée, douleurs.
Chez l'enfant, l'introduction d'objets divers dans le conduit de l'oreille est une pratique courante dont les manifestations sont semblables à celles du bouchon de cérumen.

Quand faut-il consulter en urgence ?

Le bouchon de cérumen n'est en aucun cas une urgence. Le médecin traitant peut être consulté en cas de gêne, il règle le problème dans la grande majorité des cas. Aucune complication grave n'est à craindre en gardant un bouchon de cérumen.

Bouchon de cérumen : TRAITEMENT

Quel est le traitement du bouchon de cérumen ?

Il est déconseillé de vouloir extraire soi-même un bouchon en introduisant un objet dans le conduit auditif. Les cotons tiges, les allumettes et autres trombones risquent au mieux de repousser et tasser le bouchon de cérumen dans le fond du canal et au pire de blesser le canal et de le faire saigner.
Si un bouchon se manifeste par des signes désagréables (perte d'audition, bourdonnements...), il faut consulter son médecin traitant qui pratique un examen de l'oreille à l’otoscope. Selon les constatations de cet examen, il extrait le bouchon avec une curette ou en pratiquant un lavage d'oreille à l'eau tiède avec une poire.
Parfois si le bouchon est très adhérent, il prescrit des gouttes auriculaires ou du sérum physiologique pendant quelques jours pour le ramollir avant d'intervenir à nouveau.
En cas de perforation du tympan, il est absolument contre-indiqué d'introduire un quelconque liquide dans l'oreille : le médecin utilisera alors seulement une curette pour enlever le bouchon.

Bouchon de cérumen : PREVENIR

Comment prévenir la formation d'un bouchon de cérumen ?

Le cérumen a une action bénéfique pour le conduit auditif : il le protège contre les poussières, les infections et les irritations. Il ne faut donc pas chercher à l'éliminer à tout prix. Il est donc déconseillé d'utiliser tous les jours un coton-tige pour nettoyer l'oreille. Un simple nettoyage du pavillon et de l'entrée du conduit visible de l'extérieur suffit.
En cas de travail en milieu poussiéreux, il est nécessaire de porter des protections d’oreilles.
Certaines personnes ont une sécrétion importante de cérumen. Il est alors possible de se servir d’un jet d’eau tiède (et non chaude) dans l’oreille afin de ramollir le cérumen, puis d'essuyer l’oreille avec une serviette propre.

Bouchon de cérumen : PLUS D’INFOS

Les liens du bouchon de cérumen

Le site de l'hôpital pour enfants de Montréal

http://www.hopitalpourenfants.com/infos-sante/pathologies-et-maladies/les-enfants-et-le-cerumen

Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.


JDF