ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

La laryngite aiguë : une inflammation de la gorge à différencier de l’épiglottite

Publié le 03.03.2021
Mise à jour 03.03.2021
La laryngite aiguë : une inflammation de la gorge à différencier de l’épiglottite
iStock/Marcelo Ricardo Daros

La laryngite aiguë est une inflammation d’une partie de la gorge, le larynx, qui est due le plus souvent à une infection par un virus. Elle touche plus particulièrement les enfants et se manifeste par une voix enrouée, une toux rauque et un peu de fièvre. L'infection est bénigne dans la plupart des cas, mais une consultation médicale est souvent nécessaire pour écarter des diagnostics plus graves. 

La laryngite aiguë : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Le larynx est un conduit cartilagineux situé dans le cou entre le pharynx et la trachée. Il a pour rôle la transmission de l'air aux poumons et la phonation (parler, émettre des sons) car il contient les cordes vocales. 

Le suffixe -ite signifie inflammation, une laryngite est donc une inflammation du larynx. 

L'épiglotte est un cartilage situé à l'extrémité supérieure du larynx, une sorte de clapet qui se referme lors de la déglutition pour éviter le passage d'aliments ou de liquide dans les poumons. 

L'épiglottite est une inflammation de l'épiglotte. Il s'agit d'une affection grave, due à une bactérie et nécessitant une prise en charge en urgence. 

La dyspnée est un terme médical désignant un essoufflement et une difficulté à respirer. On parle de dyspnée inspiratoire quand la gêne est à l'inspiration, comme c'est le cas lors d'une laryngite. 

Le cornage est un bruit anormal rauque émis lors de l'inspiration. Il est dû à des turbulences de l'air provoqué par le rétrécissement du larynx comme c'est le cas lors d'une inflammation. 

Qu'est qu'une laryngite ?

Une laryngite est une inflammation du larynx, dans la gorge, et des cordes vocales. Dans la majorité des cas, il s'agit d'une maladie infectieuse bénigne liée à un virus et fréquente chez les enfants, on parle alors de « laryngite aiguë ». Chez l'adulte, la laryngite touche plus fréquemment les fumeurs. 

L'épiglottite est une forme particulière et grave de laryngite qui touche un cartilage spécifique du larynx : l'épiglotte. Dans ce cas, l'origine est bactérienne le plus souvent et la maladie est potentiellement grave. 

Quels sont les signes d'une laryngite aiguë ?

La laryngite provoque une toux rauque, assez caractéristique, une voix enrouée, parfois des difficultés à respirer (« dyspnée ») avec un bruit lors de l'inspiration appelé « stridor ». A cela s'ajoute souvent une fièvre modérée. 

Si les symptômes sont plus sévères (fièvre élevée, grandes difficultés respiratoires, hypersalivation), il peut s'agir d'une épiglottite, un avis médical urgent s'impose alors. 

Quelles sont les causes des laryngites aiguës ?

Dans la plupart des cas, la laryngite est causée par un virus, notamment chez l'enfant. Différents types de virus peuvent être en cause, les virus parainfluenzae sont les plus fréquents. 

La maladie peut dans de plus rares cas être due à une bactérie ou un spasme du larynx. 

Quels sont les facteurs de risque de laryngite aiguë ?

La maladie peut survenir toute l'année mais est plus fréquente en mars-avril lors des périodes de pollinisation, où le larynx est plus irrité donc plus sensible. Les garçons sont un peu plus à risque que les filles et l'âge de prédilection de l'infection se situe entre 1 et 3 ans. Le tabagisme passif augmente les risques de survenue chez les enfants. 

Quelles sont les complications de la laryngite aiguë ?

La laryngite peut dans de rares cas se compliquer par une surinfection bactérienne s'étendant aux poumons (pneumonie). 

Celle-ci doit être suspectée en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes (toux et fièvre) malgré un traitement adapté.

La laryngite aiguë : DIAGNOSTIC

Quand faut-il évoquer une laryngite aiguë ?

Le diagnostic de laryngite doit être évoqué devant une voix enrouée, une toux rauque, des difficultés à respirer, des douleurs au niveau de la gorge et une fièvre aux alentours de 38°5 C. Le plus souvent, l'épisode survient dans les jours suivants une rhinopharyngite (rhume). 

Si les symptômes sont plus sévères (fièvre élevée, grandes difficultés respiratoires, hypersalivation), il peut s'agir d'une épiglottite, il faut alors composer le 15 pour avoir un avis médical en urgence.  

Comment diagnostiquer une laryngite aiguë ?

Le diagnostic de la laryngite est le plus souvent clinique par un simple examen du médecin. L'ensemble des symptômes et le contexte permettent de faire le diagnostic. En cas de doute, une nasofibroscopie peut être utile : il s'agit d'introduire un tube souple équipé d'une caméra dans le nez et la gorge afin de dépister des signes d'inflammation tels que rougeur ou œdème et d'écarter d'autres diagnostics.   

Comment différencier une laryngite aiguë « banale » d'une épiglottite ?

L'épiglottite est une forme grave de laryngite, due à une bactérie. Contrairement à la laryngite « classique », le début est brutal et les symptômes sont plus marqués. La fièvre est plus élevée (plus de 39°C en général), les difficultés respiratoires sont majeures avec un enfant qui ne peut pas s'allonger, s'angoisse, respire la bouche ouverte et salive fortement. 

Il s'agit d'une urgence vitale nécessitant un transfert par le SAMU, en cas de doute donc il faut appeler le 15. L'affection touche essentiellement les enfants de plus de 3 ans.   

Quand est-il nécessaire de faire un bilan pour explorer une laryngite aiguë ?

Un bilan par nasofibroscopie peut être nécessaire en cas de doute initial sur le diagnostic ou devant la présence de signes de gravité. 

D'autres explorations pourront aussi être réalisées en cas de laryngites à répétition afin de rechercher une cause sous-jacente comme un reflux gastro œsophagien, une allergie ou chez l'adulte, fumeur notamment, un cancer. 

La laryngite aiguë : TRAITEMENT

Quels sont les principes du traitement de la laryngite aiguë ? 

En cas de laryngite sans signes de gravité, le traitement s'effectue à domicile. Il repose sur la prescription de corticoïdes, dont le but est de lutter contre l'inflammation du larynx. Un traitement contre la fièvre, du paracétamol chez l’enfant, est également utile. Il est conseillé d'humidifier l'air ambiant afin de diminuer la gêne respiratoire. Il faut reposer sa voix en l'utilisant peu. Les antibiotiques sont inutiles car la cause est un virus dans la très grande majorité des cas. 

En cas de signes de gravité ou en l'absence d'amélioration avec le traitement sur quelques jours, une hospitalisation est parfois nécessaire. 

Combien de temps durent les symptômes de la laryngite aiguë ? 

Les symptômes de la laryngite régressent dans la majorité en une semaine avec un traitement adapté. 

Lorsque les symptômes persistent ou s'aggravent, il peut s'agir d'une surinfection par une bactérie, une nouvelle consultation médicale est alors nécessaire pour envisager la prescription d'antibiotiques. 

La laryngite aiguë : PREVENIR

Comment réduire les risques de laryngite aiguë ?

Pour éviter de contracter une laryngite des gestes simples doivent être mis en place au quotidien, même si personne n'est malade dans l'entourage, car il peut y avoir des porteurs sains du virus. 

Il faut se laver régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir à usage unique. Il est aussi utile d'éviter de porter les mains à son visage et si possible éviter de serrer les mains des gens ou de leur faire la bise. 

En plus de cela, pour protéger les enfants de cette affection, il ne faut pas fumer en leur présence car cela majore les risques d'infections ORL dont la laryngite. Il est aussi important d'aérer les pièces régulièrement et de maintenir une température entre 18 et 20°C. 

Pendant combien de temps peut-on transmettre le virus à son entourage ? 

Le virus est présent dans les voies respiratoires jusqu'à la fin des symptômes (toux, éternuements, nez qui coule) et la contagion dure donc toute cette période. La durée est donc variable d'un individu à l'autre, en moyenne une semaine. 

La laryngite aiguë : PLUS D'INFOS

Les chiffres de la maladie en France 

La laryngite aiguë représente 2 à 5 % des motifs d'admission aux urgences pédiatriques. Elle est la cause la plus fréquente d'obstruction des voies aériennes chez l'enfant de 6 mois à 6 ans. 

L'incidence (nombre de cas par an) chez les enfants de moins de 6 ans est de 2 à 3 cas pour 100 enfants. 

Elle est la seconde cause de détresse respiratoire de l'enfant derrière la bronchiolite. Une hospitalisation est nécessaire dans 1,5 à 15 % des cas selon les études. 

Liens site

Assistance publique des Hôpitaux de Marseille 

Centre hospitalier universitaire vaudois

Liens pourquoi Docteur

Enrouement de l'adulte, une dysphonie le plus souvent d'origine virale

Angine et mal de gorge de l'enfant : virus ou bactérie ?

Rhinopharyngite de l’enfant : la récidive est normale chez le jeune enfant 

Rhume : une rhinopharyngite qui se complique parfois

Liens vidéos




Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.


JDF