ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

La diététique, une thérapeutique qui doit être précise

La France se déconfine, les restaurants vont rouvrir progressivement et être envahis par des Français avides de cet art de vivre national… du moins ceux qui en ont les moyens, dans notre pays meurtri par des mois de confinement.

Être privé de liberté n’est pas être privé de nourriture, et il semble que la Covid-19 se traduise dans notre pays par une prise de poids quasi générale.
Voici le constat de départ !

Restent des solutions, j’allais dire, autant qu’il y a de candidats…

Mais attention ! Avant de voir refleurir dans les gazettes les inévitables pages de régimes, tout aussi inévitables que le yoyo de la courbe de poids qu’ils suscitent, il faut surtout utiliser la diététique comme une arme essentielle.

Toutefois, il n’y a plus de diététique universelle comme on avait l’habitude de nous l’enseigner, mais des recommandations précises, selon que l’on est atteint de maladie thyroïdienne, d’obésité ou de diabète.

C’est le premier message que voudrait passer notre invité, le Professeur Boris Hansel, qui est l’un de nos meilleurs spécialistes de la question.

Vous vous dites : « encore une émission sur la nutrition ! » ; détrompez-vous. Notre invité va tout faire pour vous convaincre que les choses changent…


Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF