Bronchiolite, la 3ème épidémie…


  • 22 Déc 2022
  • A A

    Le Sars-cov-2 avait caché tous les autres…

    Pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19 en France, depuis mars 2020, plusieurs virus respiratoires circulent en même temps que le SARS-CoV-2, et à des niveaux très élevés : virus de la grippe, rhinovirus et virus respiratoire syncytial – VRS –, à l’origine de l’essentiel des cas de bronchiolites…

    Chez les Américains, on parle de  « tripledemic », une triple épidémie qui menace de submerger – aux Etats-Unis aussi – un système de santé déjà très affaibli par la pandémie et une crise hospitalière structurelle.

    La levée des mesures de restriction, comme les confinements ou le port obligatoire du masque, donne l’opportunité aux habituels virus saisonniers de se propager.

    L’épidémie de bronchiolite, qui touche particulièrement les enfants de moins de 2 ans, a débuté de manière précoce dès le mois d’octobre, alors qu’elle adopte habituellement un cycle très régulier, avec un début à la mi-novembre, un pic en décembre et une fin en janvier.

    Après une diminution liée aux congés scolaires, les passages aux urgences et les hospitalisations sont repartis à la hausse depuis la semaine du 14 novembre et atteignent des niveaux inédits depuis dix ans.

    Une épidémie plus précoce et plus intense et la pédiatrie souffre…

    Invités :
    - Pr Robert Cohen, pédiatre et infectiologue à l’hôpital-intercommunal de Créteil.
    - Dr Michael Levy, MCU-PH (maître de conférence universitaire, praticien hospitalier) dans le service de réanimation pédiatrique de l’hôpital Robert-Debré.

    Animateurs :
    - Dr Nicolas Leblanc, médecin de santé publique en charge des relations avec les professionnels de santé dans le groupe VYV
    - Dr Jean-François Lemoine

    En partenariat avec :


    • REBAI MICHELE

      un grand merci au Pr LEVY mis sur la sellette et au DR COHEN à la grande clarté; on mesure bien l'importance de la prévention et du nursing vu les limites thérapeutiques ;le port du masque de l'entourage est un message encore trop peu respecté voire inaudible en dehors des locaux hospitaliers (meme dans les cabinet de villes )

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.