ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Le virus qui met le monde à genoux…

Nous sommes le 22 janvier. Je vous précise la date de l’enregistrement de cette émission, parce que l’actualité tout aussi galopante que la pandémie va peut-être démentir quelques informations de cette émission. Car, c’est l’Inserm qui le dit, le variant britannique sera dominant dans notre pays en mars avec les conséquences que l’on peut supposer.

En effet, cette pandémie qui n’en finit plus est la lutte de l’espèce humaine dans sa totalité contre un virus que certains ont présenté comme une « grippette », mais qui semble toujours avoir un temps d’avance contre les armes que nous mettons en place : variant britannique certes, mais aussi brésilien,  sud-africain… La réponse du Sars-Cov-2 semble sans limite.


Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.