ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Asthme, grossesse et médicaments

La SPLF est inquiète.
Pourquoi ? Parce qu’un pictogramme est désormais apposé sur certains médicaments de l’asthme et mentionne un danger d’utilisation chez la femme enceinte. D’où le risque d’interruption de traitement avec une réelle perte de chance pour ces femmes.
En s’insurgeant contre cette décision sans fondement scientifique, la SPLF rejoint la position affichée par d’autres institutions comme l’Académie Nationale de Médecine ou encore le CRAT, le Centre de Référence sur les Agents Tératogènes.
Une situation ubuesque discutée dans cette émission.


Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF