Rhumatologie

Polyarthrite rhumatoïde : que faire après échec d’un 1er traitement anti-TNF ?

En cas de réponse inadéquate à un premier anti-TNF, le switch pour une biothérapie différente, non anti-TNF, ne semble pas statistiquement supérieur à un 2ème anti-TNF en vie réelle.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF