ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Rhumatologie

Tofacitinib : risques cardiovasculaires et oncologiques supérieurs aux anti-TNF

Une large étude de sécurité confirme le sur-risque d’évènements cardiovasculaires graves et de cancers chez les polyarthrites rhumatoïdes de plus de 50 ans traitées par tofacitinib (Xeljanz®), un anti-JAK 1 et 3 oral.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF