ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Infectiologie

Infection et AINS : pas de majoration du risque de décès mais complications possibles

Les malades hospitalisés pour grippe et qui prennent des AINS n'ont pas un risque plus élevé de décès ou d’hospitalisation en réanimation que ceux qui n'en prennent pas. Mais des complications semblent possibles, en particuliers chez ceux qui en prennent au long cours.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF