ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Rhumatologie

Fibromyalgie : intérêt en add-on de la neurostimulation électrique transcutanée (TENS)

Chez des femmes souffrant de fibromyalgie, la neurostimulation électrique transcutanée (TENS), en sus du traitement habituel, peut améliorer le soulagement de la douleur liée aux mouvements.

  • Par le Dr Jean-Paul Marre
  • microgen/istock
  • 07 Jan 2020
  • A A

    La fibromyalgie se caractérise par des douleurs et de la fatigue, particulièrement au cours des activités physiques. La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) délivre des courants électriques à travers la peau pour activer les voies nerveuses du corps qui activent les mécanismes endogènes inhibiteurs de la douleur.

    Dans cet essai randomisé versus placebo, en sus du traitement habituel, la TENS est associées à des améliorations significatives de la douleur et de la fatigue déclenchées par les mouvements par rapport à une TENS-placebo ou à l'absence de TENS. L’étude est publiée dans la revue Arthritis & Rheumatology.

    Une étude versus placebo

    Près de 300 femmes fibromyalgiques avérées selon les critères ACR, avec une EVA de la douleur au moins supérieure à 4 et sous traitement usuel stable pendant au moins 4 semaines, ont été tirées au sort pour recevoir, soit une TENS active (n=103), soit une TENS-placebo (n=99), soit aucune TENS (n=99). Il leur a été demandé de l'utiliser à domicile au moins 2h par jour au cours d’une activité physique et pendant 4 semaines.

    Les électrodes de la TENS a été appliquées sur les régions lombaires et cervico-thoraciques et la fréquence de stimulation choisie était une fréquence modulée (2-125Hz) à la plus haute intensité tolérable. Les participantes ont évalué la douleur provoquée lors des mouvements (critère principal) et la fatigue sur une échelle de 11 points avant, pendant et après l'application de la TENS.

    Un bénéfice significatif

    Après quatre semaines, le groupe qui a reçu la TENS active a rapporté une plus grande réduction de la douleur et de la fatigue lors des mouvements que le groupe qui a reçu la TENS-placebo (douleur, différence moyenne du groupe (IC à 95%) : -1,0 (-1,8, -0,2), p = 0,008 ; fatigue : -1,4(-2,4, -0,4), p=0,001) et que le groupe sans TENS (Douleur : -1,8(-2,6. -1,0), p<0,0001 ; Fatigue : ‐1.9(‐2.9, ‐0.9), p=<0.0001).

    Un plus grand pourcentage des patientes du groupe TENS actif a signalé une amélioration globale comparativement au groupe TENS-placebo (70% vs 31%, p<0,0001) et au groupe sans TENS (9%, p<0,0001).

    Aucun événement indésirable grave lié à la TENS n'a été signalé, et moins de 5% des participantes ont rapporté des événements indésirables mineurs liés à la TENS.

    Un traitement non-pharmacologique en add-on

    Chez les femmes ayant une fibromyalgie avérée avec un traitement standard stable, 4 semaines d'utilisation de la TENS ont entraîné une amélioration très significative de la douleur ressentie lors des mouvements, ainsi qu’une amélioration de l’état général, par rapport un placebo de TENS ou à l’absence de TENS. Cette amélioration a atteint au moins 30% de réduction de la douleur pour 44% des patientes, ce qui suggère que certains sous-groupes de patientes fibromyalgiques sont susceptibles de très bien réagir à la neurostimulation électrique transcutanée puisque 30% d’amélioration, c’est la magnitude de ce que l’on peut observer avec les médicaments les plus efficaces.

    Le traitement par la TENS a été administré en sus des traitements habituels de la fibromyalgie, ce qui démontre que c’est un outil qui peut permettre d’aider les malades à gérer la douleur et la fatigue sans leur faire prendre d'autres médicaments antidouleur en plus. Il s’agit d’une étude randomisée versus placebo avec au moins 100 malades par groupe, ce qui donne une bonne validité du bénéfice.

    « La TENS est disponible en vente libre, peu coûteuse, sûre et facile à utiliser », a déclaré l'auteur principal, le Pr Kathleen Sluka, de l'Université de l'Iowa. « Elle peut offrir une option d'autogestion aux personnes souffrant de douleurs chroniques, en particulier de fibromyalgie, afin de leur procurer un niveau supplémentaire de soulagement de leurs douleurs ».

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF