ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Infectiologie

Jumelles "CRISPR" en Chine : pas de modification des récepteurs au VIH mais des mutations associées

Les embryons de deux jumelles chinoises CR5 avaient été génétiquement modifiés par CRISPR-Cas9 pour obtenir une immunité naturelle contre le Sida. Mais, cela n'a pas marché et des mutations imprévues auraient touché leur génome, avec des conséquences que personne ne peut prédire.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF