ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Oncologie

Cancer et maladie auto-immune : les inhibiteurs du check-point utilisables

En cas de cancer survenant chez une personne souffrant par ailleurs de polyarthrite rhumatoïde, les anti-PD1/PD-L1 et les anti-CTLA-4 ne semblent pas associés à un sur-risque de poussée de leur maladie auto-immune.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF