ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Fréquence médicale

Cardiologie

Infarctus NSTEMI : l'IRM améliore l'identification de la lésion responsable

Le diagnostic d’infarctus est souvent difficile en cas de syndrome coronaire aigu NSTEMI et l’IRM pourrait permettre d’accélérer le diagnostic et de corriger certaines erreurs, et, in fine, d’améliorer le traitement.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF