Vapotage : des pneumopathies par inhalation toxique hétérogènes

Le vapotage provoquerait des pneumopathies par inhalation toxiques de formes très hétérogènes et probablement liées aux produits ajoutés dans la -cigarette.

 

  • Par le Dr Anne-Christine DELLAVALLE
  • 07 Nov 2019
  • A A

    Un éditorial paru en octobre 2019, dans le New England Journal of Medicine, a fait le point sur les pneumopathies par inhalation toxique et recensé les cas de maladies pulmonaires liées au vapotage. L’auteur a également étendu son observation sur le lien entre ces pneumopathies et les produits utilisés au cours du vapotage.

     

    Point sur les pneumopathies par inhalation toxiques

     

    Les pneumopathies par inhalation toxiques sont décrites comme un groupe de lésions des voies respiratoires liées à une agression chimique. Jusque-là, ces pneumopathies étaient décrites essentiellement dans les milieux professionnels exposés ou secondaires à des accidents ou incendies. On observe alors des symptômes allant d’une gêne respiratoire modérée à de véritables lésions du parenchyme pulmonaire provoquant une insuffisance respiratoire aboutissant au décès. Le mécanisme physiopathologique commun à tous ces symptômes sont l’inflammation et l’œdème alvéolaire, associés à l’hypoxémie.

     

    Quid du vapotage

     

    Les détresses respiratoires liées au vapotage ont été rapportées dans plusieurs états des USA. Le terme d’épidémie a, à ce titre, été employé. Ces différents cas de pneumopathies par inhalation toxique ont des profils hétérogènes comme une pneumopathie à éosinophiles, une pneumopathie lipoïde, des lésions alvéolaires diffuses, un SDRA, une hémorragie alvéolaire… Les composés toxiques des liquides contenus dans la cigarette électronique et probablement l’association à du THC ou du CBD semblent être responsables, puisque 80% des sujets atteints ont déclarés avoir ajouté des cannabinoïdes dans leur e-cigarette.

     

    En conclusion, les investigations sur l’épidémie de lésions pulmonaires liées au vapotage ne sont pas terminées mais des efforts sont nécessaires de manière urgente pour sensibiliser les populations aux dangers du vapotage.

     

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF