dans l’actu
médicale
>
>
Asthme et BPCO : les effets de l'activité physique l’emportent sur ceux de la pollution
Pneumologie

Asthme et BPCO : les effets de l'activité physique l’emportent sur ceux de la pollution

Les personnes atteintes d’asthme ou de BPCO qui vivent dans un milieu urbain où le niveau de pollution atmosphérique est élevé pourraient pratiquer une activité physique sans craindre d’aggraver leur maladie, selon une étude danoise.
Asthme et BPCO : les effets de l'activité physique l’emportent sur ceux de la pollution
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :