dans l’actu
médicale
>
>
BPCO : des lymphocytes T impliqués dans les infections des patients sous corticoïdes inhalés
Pneumologie

BPCO : des lymphocytes T impliqués dans les infections des patients sous corticoïdes inhalés

La plus grande fréquence des infections à hemophilus influenzae chez les personnes atteintes de BPCO traitées par corticoïdes inhalés pourrait s’expliquer par la déficience de certains lymphocytes T.
BPCO : des lymphocytes T impliqués dans les infections des patients sous corticoïdes inhalés
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :