dans l’actu
médicale
>
>
Binge drinking : l'alcoolisation réduit la croissance du cerveau chez les jeunes
Addictologie

Binge drinking : l'alcoolisation réduit la croissance du cerveau chez les jeunes

Le binge drinking, ou alcoolisation aiguë, est mauvais pour l'organisme. La "biture express" à laquelle s'adonne de plus en plus de jeunes réduirait la croissance de leur cerveau en voie de maturation. 
Binge drinking : l'alcoolisation réduit la croissance du cerveau chez les jeunes
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :