dans l’actu
médicale
>
>
Autisme : des mutations de l'ADN non-codant seraient en cause
Neurologie

Autisme : des mutations de l'ADN non-codant seraient en cause

Des mutations de l'ADN non-codant, ou ADN "poubelle", l'ADN qui ne contient pas de gènes à transcrire, seraient impliqué dans certains Troubles du Spectre Autistique. C'est la première fois qu'une mutation non-héréditaire de l'ADN non-codant est impliquée dans une maladie de ce type.
Autisme : des mutations de l'ADN non-codant seraient en cause
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :