dans l’actu
médicale
>
>
DT1 à développement tardif : après 30 ans, 38% d’erreurs diagnostiques
Diabétologie

DT1 à développement tardif : après 30 ans, 38% d’erreurs diagnostiques

Parmi les personnes de plus de 30 ans qui reçoivent un diagnostic initial de diabète de type 2 et sont traitées par insuline, 21% sont en fait atteintes d’un diabète de type 1. Surtout, elles ne reçoivent pas le bon traitement et cela peut durer longtemps.
DT1 à développement tardif : après 30 ans, 38% d’erreurs diagnostiques
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :