dans l’actu
médicale
>
>
Méningite de l’enfant : un quart des décès sont évitables
Infectiologie

Méningite de l’enfant : un quart des décès sont évitables

25% des décès et 25% des séquelles graves des enfants après une infection bactérienne sévère comme une méningite auraient pu être évités par la simple application du calendrier vaccinal, selon une nouvelle étude.
Méningite de l’enfant : un quart des décès sont évitables
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :