dans l’actu
médicale
>
>
Polyarthrite rhumatoïde : les auto-anticorps du liquide synovial sont impliqués dans la destruction articulaire
Rhumatologie

Polyarthrite rhumatoïde : les auto-anticorps du liquide synovial sont impliqués dans la destruction articulaire

Une nouvelle étude montre que, dans le liquide articulaire de la polyarthrite rhumatoïde, il n’existe pas un anticorps particulier, mais plutôt un mélange d’anticorps qui serait le principal facteur responsable de la sévérité de l’inflammation et des lésions articulaires.
Polyarthrite rhumatoïde : les auto-anticorps du liquide synovial sont impliqués dans la destruction articulaire
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :