Contraception : la CPAM en pleine incohérence administrative

La CPAM a transmis un courrier à des médecins du Havre les menaçant de sanctions s’ils continuaient de prescrire un contraceptif, malgré les recommandations.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF