dans l’actu
médicale
>
>
11 septembre 2001 : risque cardiovasculaire accru chez les pompiers
Cardiologie

11 septembre 2001 : risque cardiovasculaire accru chez les pompiers

Les pompiers qui sont intervenus le matin de l’attentat du World Trade Center ont un risque de maladies cardiovasculaires 44% plus élevé que ceux qui sont intervenus plus tard. 
11 septembre 2001 : risque cardiovasculaire accru chez les pompiers
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :