dans l’actu
médicale
>
>
AVC hémorragique : l’aspirine n’augmente pas les risques
Neurologie

AVC hémorragique : l’aspirine n’augmente pas les risques

Longtemps, on a déconseillé aux personnes ayant déjà été victime d’un AVC hémorragique de pas prendre un anti-agrégant plaquettaire, comme l’aspirine. Une nouvelle étude montre que ces traitements seraient sans danger. 
AVC hémorragique : l’aspirine n’augmente pas les risques
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :