dans l’actu
médicale
>
>
Syndrome du choc toxique : les tampons bios et les coupes menstruelles ne protègent pas
Infectiologie

Syndrome du choc toxique : les tampons bios et les coupes menstruelles ne protègent pas

Contrairement aux idées reçues, les tampons bios et les coupes menstruelles (très en vogue ces derniers temps) ne protègent pas plus du syndrome du choc toxique que les autres moyens de protection intra-vaginale, selon une récente étude.
Syndrome du choc toxique : les tampons bios et les coupes menstruelles ne protègent pas
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :