dans l’actu
médicale
>
>
IPP : un risque d’insuffisance rénale chronique en trompe l'œil
Néphrologie

IPP : un risque d’insuffisance rénale chronique en trompe l'œil

L’innocuité des inhibiteurs de la pompe à protons serait remise en question. Une étude parue dans le JAMA fait apparaître une association entre la prise d’IPP et un sur-risque d’insuffisance rénale chronique.
IPP : un risque d’insuffisance rénale chronique en trompe l'œil
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :