dans l’actu
médicale
>
>
Ménopause précoce : le risque est accru si l'IMC est bas
Gynéco-obstétrique

Ménopause précoce : le risque est accru si l'IMC est bas

Une nouvelle étude montre que les personnes très minces seraient plus souvent exposées au risque de menopause précoce.
Ménopause précoce : le risque est accru si l'IMC est bas
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :