dans l’actu
médicale
>
>
Infarctus du myocarde : la détection des signes d'alerte est défaillante
Cardiologie

Infarctus du myocarde : la détection des signes d'alerte est défaillante

Selon une étude réalisée en Angleterre, un mois avant de mourir d'un infarctus du myocarde, plus de la moitié des malades avaient été hospitalisés. Mais les médecins n'arriveraient pas à identifier les signes avant-coureurs.
Infarctus du myocarde : la détection des signes d'alerte est défaillante
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :