Diabète de type 2 : responsabilité directe de la graisse abdominale

Une randomisation mendélienne démontre la responsabilité directe de l'obésité abdominale dans l’apparition d’un diabète de type 2 et d’une coronaropathie, et ceci indépendamment de l'indice de masse corporelle (IMC).

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF