Fracture atypique du fémur : le tériparatide est une option thérapeutique mal étayée

Le tériparatide, la séquence active (1-34) de la parathormone humaine endogène, donne des résultats peu étayés sur la consolidation des fractures atypiques du fémur survenant dans les suites d’un traitement bisphosphonate.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF