Invention

Smartphones : une poche pour protéger des ondes électromagnétiques

La poche, créée par un fabricant français, pour limiter l'exposition aux ondes des appareils électroniques, serait efficace à 97%. 

  • Par Mégane Fleury
  • 19 Nov 2019
  • A A

    Wifi, téléphone, micro-ondes : les ondes sont partout dans notre environnement. La loi impose aux différents fabricants de respecter des limites pour préserver la santé humaine. Mais des entreprises mettent au point des techniques pour réduire notre contact avec ces ondes. L'une des dernières innovations de ce genre est une veste avec une poche protectrice. 

    Un tissu composé de cuivre et de fibres spéciales

    Le fabricant de costumes français Smuggler propose à la vente des vestes avec des poches anti-ondes. “Vous allez pouvoir porter un costume et grâce à cette poche anti-ondes éviter qu'elles traversent votre corps, parce qu’on ne sait pas trop aujourd’hui ce que peuvent provoquer les ondes des téléphones portables”, explique Gilles Attaf, le délégué général de Smuggler au micro de France Inter. La poche est composée d’un tissu, appelé TAO, fabriqué avec du cuivre et différentes fibres.

    “C’est une formule qu’on a trouvé avec un tisseur lyonnais, on a fait beaucoup de tests pour que ce tissage soit efficace à 97%, c’est un blindage”, ajoute-t-il. Il permet de continuer à recevoir des appels ou de passer des portiques de sécurité, comme ceux que l’on trouve dans les aéroports, car il se trouve entre le corps et le téléphone. 

    Des produits pas toujours plébiscités 

    En Savoie, une entreprise a conçu des caleçons anti-ondes en réponse à leurs conséquences soupçonnées sur la fertilité. D’après les analyses réalisées, ils protégeraient à 99% contre les ondes des smartphones. Ces innovations ne reçoivent pas toujours l’adhésion du public. En juin dernier, des internautes ont épinglé la marque Petit Bateau sur les réseaux sociaux. La marque française avait précédemment sorti une couverture et un bonnet anti-ondes, affirmant protéger les enfants de “99,5% des ondes”. Le public doutait de la réelle efficacité du produit et accusait l’entreprise de faire peur aux parents.

    Des conséquences difficiles à mesurer

    Les recherches scientifiques sur les conséquences des ondes électromagnétiques sont nombreuses et souvent contradictoires. En 2018, deux études américaines affirmaient que l’usage intensif du téléphone portable était associé à un risque minime de cancer d’après les résultats de travaux menés sur des souris. Quelques mois plus tard, une autre étude affirmait le contraire. Pour éviter de prendre des risques inutiles, il faut privilégier au maximum l’utilisation du kit mains-libres. 

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF