dans l’actu
médicale
>
>
Dépression résistante : une association de deux antidépresseurs ne fait pas mieux qu’un seul
Psychiatrie

Dépression résistante : une association de deux antidépresseurs ne fait pas mieux qu’un seul

Associer la mirtazapine à un ISRS (inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine) ou à un IRSN (inhibiteur du recaptage de la sérotonine-noradrénaline) pour les patients dont la dépression ne répond pas à un seul antidépresseur n'est pas efficace.
Dépression résistante : une association de deux antidépresseurs ne fait pas mieux qu’un seul
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :